Le regard d'Angel

Introverti avec les autres, extraverti avec nous

... extraverti avec nous !

... extraverti avec nous !

12 février 2013, j'ai eu une réunion d'équipe éducative, Angel serait selon sa maîtresse trop passif, il ne se défend pas quand on lui prend un jeu, il ne se met pas au travail sans la sollicitation d'un adulte, n'est pas capable de travailler en autonomie, il montre des capacités, il ne parle pas à l'adulte et ni aux autres enfants et rentre très peu en relation avec les autres...

Voilà ce qu'est Angel à l'école maternelle première section, il a des angoisses et pleure parfois.

A la maison c'est tout le contraire ! Ma tante me disait qu'Angel devait s'ennuyer à l'école, mon mari me disait la même chose, ma mère me disait que certains membres de notre famille étaient pareil et qu'on aimait la tranquilité, elle me citait entre autre mon grand-père et ses frères, mes deux oncles.

Avec nous Angel parle, il devient de plus en plus bavard, il est joyeux, communicatif, curieux, ingénieux, créatif, sociable et quand on lui prend un de ses jeux il se défend merveilleusement bien, parfois il tape ou il dit "non" d'un ton autoritaire il est tellement épanoui qu'il nous commande aussi, il a la faculté de commander ! Il passe d'un jeu à un autre, il est très autonome.

Même au centre où je l'emmène chaque semaine, il reste sur sa réserve... Je me dis que nous sommes tous pareil, nous sommes plus détendus chez nous qu'à l'extérieur et c'est tout à fait normal, donc pourquoi attacher tant d'importance sur ce détail qui n'en ai pas à mes yeux. On a fait une demande d'AVS pour qu'Angel est une sorte de guide au départ pour démarrer la moyenne section l'an prochain, car je sais qu'Angel prendra le dessus dès qu'il aura ses repères, il saura se guider lui-même comme il fait à la maison.

Il prend la télécommande et me demande s'il peut regarder la 17 (les clips musicaux), ensuite il adore regarde vidéo gag, rigoler avec son grand frère s'est extraordinaire pour lui, de plus il adore les jeux de la télé comme les douze de midi et le juste prix, où il dit "ho, il a perdu" quand le joueur à perdu et puis il lève les bras joyeux en disant "il a gagné" quand le joueur a gagné !!! Il adore regarder aussi "nos cher voisins" il comprend les subtilités de l'humour et rigole quand nous aussi on rigole...

***

18 février 2013, j'ai appelé notre médecin de famille car j'ai eu Brandon et Angel malades, dès son arrivée je lui ai dit qu'Angel avait un TED (car il ne l'avait pas vu depuis tout bébé) alors il s'approcha d'Angel et se positionna à côté de lui tout doucement et chaleureusement et il commença à lui parler à lui dire ce qu'il allait lui faire. Ensuite, il lui montra la lumière, celle qui va regarder ses petites oreilles, tout se passa bien, ensuite il ouvra la bouche en lui disant qu'il allait aussi regarder sa petite bouche, tout se passa bien, et tout le reste de son examen tout se passe très bien aussi.

Il a été enchanté de le voir si beau si grand, et il me confia alors qu'il s'occupait de 80 enfants autistes dans l'hôpital de notre ville, qu'il est émerveillé d'en apprendre tous les jours car se sont malgré tout des enfants qui ont un potentiel et un besoin d'amour immense, avec la douceur il me raconta qu'il arriva à faire des miracles même sur des enfants les plus enfonçaient dans leur monde. Ces enfants-là lui apportent beaucoup...  

J'acquiesçais tout ce qu'il disait car j'approuvais totalement sa vision des choses, de plus, Angel nous a baigné dans son environnement et nous allons de belles surprises en belles surprises avec lui.

Il m'a dit qu'Angel s'était subtil ce qu'il avait et qu'il se débrouillera très bien, il était souriant et communicatif même avec le docteur qu'il voyait pour la première fois, il était d'ailleurs venu l'accueillir et ceci l'avait beaucoup enchanté... "il faut seulement les laisser faire" me disait-il, ce que je faisais toujours et que j'irais de belles surprises en belles surprises... 

Lui-même dyslexique nous a narré son parcours difficile à l'école, les pires méchancetés des autres enfants qu'il subissait et le fait qu'on ne veuille pas le laisser passer en seconde pour faire se dont il avait toujours voulu faire : médecine. Grâce à son professeur principal qui avait cru en lui il s'était opposé aux autres professeurs qui refusaient un cycle long, mais il a pu aller en seconde et là faire toutes les études qu'il a fait pour être aujourd'hui un très grand docteur. Sa dyslexie l'a emmené d'ailleurs à s'occuper aujourd'hui d'enfants autistes : leur donner de la chance comme on le lui avait donné à lui aussi.

Pour revenir au milieu scolaire je partage tout à fait l'idée de Josef Schovanec, savant et autiste, qui dit qu'il faudrait plutôt former et préparer les instituteurs et professeurs à accueillir des enfants autistes dans leurs classes, et non les séparer du milieu scolaire habituel. 

Sandra B.

Février 2013

Angel a maintenant 9, presque 10, est un beau garçon totalement extraverti et épanoui. Il est en CM1 et quand je vais le chercher le soir à la garderie je le regarde jouer à Puissance 4, aux cartes, le baby-foot et autres jeux avec les autres enfants, il joue même au foot mais n'aime pas perdre ! Quand il perd il se met en colère et râle ! Au centre de loisir, c'est un petit garçon célèbre de par son côté tranquille et tous les éducateurs essayent de l'entourer, il n'a plus besoin d'AVS en centre de loisirs. Je suis fière de lui, je me dis que maintenant que nous sommes seuls, sans son père et bien mon combat pour ce petit homme en valait la peine.

Sandra B, 19 mai 2019. 

Date de dernière mise à jour : 04/02/2020

Ajouter un commentaire

 
×