Le regard d'Angel

29/12/2012 Première étape

Le diagnostic, notre vision...

 

Ceci est mon témoignage, mes notes, mes écrits sur les progrès incroyables de notre fils Angel. En novembre 2011 après un bilan on m'annonça qu'il avait un TED (trouble envahissant du développement), pour moi ce n'était que du chinois je ne comprenais rien à ce que le docteur venait de m'annoncer, et en regardant notre enfant je ne voyais  rien qui pouvait laisser sous-entendre qu'il avait quelque chose... Mais le pire c'est que le médecin n'arrivait pas à me faire comprendre ce qu'avait Angel ! D'où est-ce que ça venait... mais qu'il l'aurait à vie !

On m'a diagnostiqué sur le tard, 2015, comme étant un adulte à surdoué ou haut potentiel, j'ai participé à des conférences avec la psychothérapeute de renommée qui avait décelé ça en moi et depuis je me pose des questions sur le diagnostic qu'on a posé sur mon fils et ses capacités intellectuelles.

En effet, il y a d'étranges ressemblances : une intelligence particulière, la mémoire hors norme, la sensibilité au bruit et à la lumière, le besoin d'être isolé, l'éveil, la curiosité, la clairvoyance de ne jamais se tromper, et la capacité totale de reproduire aussi rapidement les choses quand elles nous sont montrés si pour nous elles ont bien entendu une logique ! Le cerveau travaille à plein régime jour et nuit.

Mes fils auraient hérité de ce potentiel, mais c'est avec le dernier que je me suis aperçue de manière très prononcée qu'il avait des capacités hors du commun. Il est vrai que malgré son TED, Angel a autre chose en plus qui le rend si singulier, les corrélations entre le surdoué et le Ted sont étrangement réciproques, l'avenir me dira lesquels des deux a Angel ou, les deux à la fois. Car un surdoué vit avec les mêmes peurs, ou les mêmes angoisses parce que tout simplement ils se sentent différents et que leur sensibilité exacerbée, les font vivre en marge de la société, pire encore s'ils ne sont pas reconnus : ils s'isolent... parfois l'isolement est dû au fait qu'ils ont bien compris l'humain dans toute sa splendeur et que cet isolement les protège !

Je n'ai pas repris mon activité, j'ai pris un congé pour être présente avec Angel, un an après les résultats sont là ! Je n'imaginais pas qu'un être si petit face autant de progrès en si peu de temps et j'invite toutes les mamans qui ont un doute une inquiétude envers leurs enfants d'en faire autant. J'ai arrêté mon activité définitivement en 2013 car Angel ne pouvait pas rester seul, sans moi.

Ce qui m'a beaucoup aidé c'était d'avoir lu des témoignages de personnes (Daniel TAMMET, Josef SHOVANEC, Moi l'enfant autiste de Judy Barron) qui ont vécu ou ont eu ce genre de trouble, c'est ce qui m'a aiguillé très fortement sur mon comportement avenir et en même temps se fut très libérateur pour Angel, afin de lui apporter un climat confiant et serein dans des actes qui le confortent et qui l’apaisent.

Aujourd'hui il est éclatant de joie, de soif de découverte mais il nous surprend tous les jours avec ses ultra facultés qui me sidèrent car il faut aussi noter que ces enfants-là ont des facultés aussi hors du communs. Par exemple, Angel savait compter jusqu'à 10 à 2 ans et demi tout en sachant toutes les lettres de l'alphabet, il touche le piano comme aucun de mes deux premiers garçons l'ont fait, je dirais mieux, comme aucun adulte novice le ferait. A trois ans, il compte jusqu'à 26, les 26 lettres de l'alphabet, il est très créatif et judicieux, il vit toujours dans son petit monde qu'il lâche de plus en plus... Aujourd'hui à 3 ans et demi, il s’intéresse aux 1000, 2000, notamment 2013 en disant "deux mille treize".

...le fait qu'Angel soit solitaire, car je pensais que c'était réellement le besoin de vouloir être seul, ne me gênais aucunement car dans notre famille et notamment moi, nous aimons rester seul et tranquille, il y a eu des surdoués et des premiers du département. Mon fils aîné s'est réellement ouvert aux gens dès que son petit frère est né, à 17 ans, mais aussi il réussit tout ce qu'il touche : diplômes, permis de conduire, ses 3 trophées en batterie... il vivait dans son monde lui aussi, il ne parlait à personne sauf qu'à moi ! Je pensais qu'Angel était pareil, qu'il avait les mêmes similitudes de son frère aîné.

Pourquoi avoir fait un bilan car tout simplement je voulais savoir si Angel allait avoir les mêmes soucis de langage que son frère cadet, mon second fils avait un retard de langage sévère les docteurs suspectaient une dysphasie mais aujourd'hui non, Brandon est un excellent orateur ! Le pédiatre d'Angel lui, avait vu autre chose que je ne voyais pas, notamment son comportement, Angel était très apeuré dès que son pédiatre s'approchait de lui et quiconque d'ailleurs, il n'aimait pas qu'on le touche, je ne m'en plaignais pas bien au contraire, il faut savoir que mon pédiatre aime le contact des tous petits il adore les embrasser, il voyait qu'Angel m'aimait pas ça, de plus les mouvements rapides que faisait Angel avec ses mains, les balancements qu'il faisait sur sa chaise haute, l'avait interpelé.

A deux ans Angel ne parlait pas, pas une phrase, aujourd'hui il nous parle vraiment, il continue a avoir quelques mouvement rapides avec les mains mais il s'abstient de le faire quand on le lui dit. Le balancement ne me gênait pas car mes deux premiers en faisaient aussi, moi aussi (!), surtout ils remuaient tous les trois la tête, je trouvais ça rigolo, je les avais filmés. Aujourd'hui à 3 ans et demi il n'arrête pas de parler, il parle même seul dans sa chambre !

J'ai beaucoup remarqué que les docteurs s'intéressent beaucoup au regard et du fameux pointer du doigt, Angel à 2 ans et 3 mois ne regardait pas les gens, il ne pointait pas du doigt quand il voulait quelque chose mais la main, un jour, trop habitué à ne pas l'entendre c'est lui qui nous appelait et si on ne répondait pas il nous tapait sur le bras et nous regardait dans les yeux en nous parlant, et quand il voulait quelque chose il nous le montrait avec son petit doigt ! Aujourd'hui, 3 ans et demi, il vient nous chercher pour jouer, il nous tire par le bras et il nous dit "viens" avec le regard pointé dans nos yeux.

Quand quelqu'un venait nous voir à la maison il partait vite se cacher maintenant il reste sur le canapé à regarder ses émissions préférées, ou, il vient participer avec nous car malgré tout il aime le contact des gens, mieux quand on sonne à la porte il sort voir qui sait !

Quand mon mari faisait du bruit avec sa perceuse Angel hurlait avec des cris très percutants aujourd'hui je lui apprends que c'est Papa qui fait des travaux je lui montre vite fait et vite je le prends à part avec moi en lui montrant que je n'ai pas peur alors il n'a pas peur.

Depuis sa naissance j'ai noté chaque progrès, j'ai toujours fait ça avec les garçons, et ça m'aide beaucoup, une sorte de journal je peux voir ainsi ce que disaient et faisaient mes deux premiers au même âge...

Je me suis adaptée à lui tout en l'amenant tout doucement à s'adapter à nous, en si peu de temps, c'est une expérience fantastique... 

Sandra B.

P1092948recadre

Date de dernière mise à jour : 30/01/2020

Ajouter un commentaire